La maman que je ne suis pas

 

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voué une admiration sans borne aux mamans parfaites. Celles qui suivent à la lettre les recommandations de la santé publique en ce qui a trait aux différents stades d’évolution de leur bébé. Celles qui vivent leur maternité de façon sereine et bienveillante. Celles qui sont totalement dédiées à leurs enfants, et qui s’oublient sans le moindre regret et la moindre pointe de frustration. J’ai toujours pensé que j’étais l’une d’elles, et pendant 3 ans, j’ai tout fait pour y arriver. Puis, cet automne, j’ai frappé un mur. Des litres de larmes, de longues heures de réflexion et quelques rencontres avec une psychologue plus tard, je peux enfin me l’avouer:

Je ne suis tout simplement pas la maman que j’aurais voulu être.

Je ne suis pas une maman bienveillante qui accepte sans broncher les milles et uns sacrifices que demande le quotidien avec un nourrisson. Qu’on me comprenne bien: je ne mettrai jamais en péril la sécurité ou la santé de ma fille, mais il se peut désormais que je contourne certaines recommandations afin de me simplifier la vie et d’être heureuse.

Je ne suis pas non plus une maman qui accepte sans sortir de ses gonds les écarts de conduites de son petit garçon. Oui, il m’arrive d’être impatiente, de crier même parfois… Je ne dis pas que je ne me sens pas coupable après. Mais j’accepte désormais cette petite facette de ma personne.

Je ne pourrais pas être une maman à la maison. Du moins pas à temps plein. J’aime le travail que je fais. J’ai bûché fort pour arriver là où je suis rendue au niveau professionnel et je n’ai pas envie de mettre ma carrière de côté. J’ai besoin d’un emploi qui me passionne pour être épanouie et me sentir en équilibre.

Je pourrais continuer cette liste encore longtemps et j’imagine que j’y reviendrai dans un futur texte…

Cela dit, réaliser tout ça m’a fait l’effet d’une gifle au visage. Mais maintenant que je m’assume (presque) telle que je suis, je me sens tellement mieux. Je ne suis plus une pâle copie de celle que j’ai déjà été. Je suis redevenue moi et je me suis retrouvée avec bonheur.

Maintenant, je m’accepte. Je suis une maman parfaitement imparfaite.

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Pâté chinois aux lentilles

IMG_20160229_180949.jpg

En matière de bouffe réconfort, peu de plats arrivent à la cheville du pâté chinois. Parfait emblème de l’héritage culinaire québécois, c’est LE repas par excellence pour faire plaisir aux enfants… et aux parents (après tout, nous avons aussi été des enfants)!

La fameuse combinaison steak-blé d’inde-patate est toujours un excellent dépanneur mais il n’y a pas de mal à actualiser un classique… et c’est encore mieux quand on peut rendre ce plat végétarien sans pour autant sacrifier les saveurs.

C’est avec cet objectif en tête que j’ai préparé ce soir un délicieux pâté chinois aux lentilles aux saveurs mexicaines. Voici ma recette:

Pâté chinois aux lentilles
6 à 8 portions

Ingrédients
6 pommes de terre moyennes épluchées et coupées grossièrement
2 oignons hachés
2 gousses d’ail hachées finement
5-6 champignons coupés finement
2 boîtes de lentilles, égouttées et rincées
1 cuillerée à soupe de sauce soya réduite en sel
Quelques gouttes de sauce Tabasco au Chipotle
1 cuillerée à soupe de poudre de chili
1/2 cuillerée à soupe de cumin
1/2 cuillerée à soupe de coriandre
Poivre du moulin
2 tasse de maïs en grain surgelé
1/2 tasse de fromage Emmental râpé
1 cuillerée à soupe de paprika

Étapes

  1. Chauffer le four à 350 degrés.
  2. Dans un chaudron, faire bouillir de l’eau et y faire cuire les pommes de terre jusqu’à ce qu’elles se défassent à la fourchette. Une fois qu’elles sont cuites, les piler grossièrement. Au besoin, ajouter un peu de lait. Saler et poivrer et réserver
  3. Entre temps, dans un poêlon, faire revenir l’ail, l’oignon et les champignons pendant 5 minutes.
  4. Ajouter les lentilles et bien mélanger.
  5. Ajouter la sauce soya, le tabasco et les épices et laisser cuire en remuant régulièrement jusqu’à ce que tout liquide soit évaporé.
  6. Dans un plat rectangulaire, étendre la préparation de lentilles au fond.
  7. Ajouter le maïs surgelé (ne pas décongeler avant).
  8. Ajouter la purée de pomme de terre et prenant soin de bien l’étendre.
  9. Parsemer le plat avec le fromage et le paprika
  10. Cuire au four pendant 30 minutes et terminer la cuisson à Broil pour obtenir une finition bien grillée.
  11. Servir avec une belle salade verte…sans oublier le ketchup !!

Bon appétit ;)

 

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Karine dans sa cuisine… version maman!

Guess what? I’m back!

Il y a un peu plus de 4 ans, j’écrivais mon dernier texte sur ce blogue. Pourquoi? Eh bien parce que tenir un blogue culinaire quand les nausées du premier trimestre de grossesse font rage, c’est tout sauf évident! L’envie de cuisiner m’a fait faux bond pendant une longue partie de ma grossesse et je n’avais pas trop envie de vous avouer que les egg rolls surgelés, le riz frit en conserve et les sauces en pots dont je me moquais grandement faisaient désormais partie prenante de mon alimentation. Ajoutons à ça une bonne dose de fatigue et une passion nouvelle pour la maternité et ses différentes facettes, la motivation et l’inspiration pour ce blogue n’étaient malheureusement plus au rendez-vous!

En août 2012, je suis devenue l’heureuse maman de Grand garçon, un petit bonhomme curieux, drôle, intelligent et terriblement attachant. Mon congé de maternité a été pour moi une réconciliation avec la cuisine et j’ai retrouvé le goût de cuisiner, aidée par la motivation de faire découvrir un monde de saveurs à mon petit homme! Le retour au travail, un changement d’emploi et la folie du quotidien m’ont toutefois laissé peu de temps pour partager mes créations et découvertes avec vous.

En décembre 2014, un beau  »+ » m’a annoncé que bébé #2 était en route! En août 2015, nous avons accueilli Petite fille dans notre famille. Adorable, calme et souriante, elle est la copie conforme de son grand frère, en format miniature! Moins gourmande que son prédécesseur, elle commence toutefois à prendre plaisir à goûter les multiples purées que je lui prépare!

Notre famille est maintenant complète et 6 mois après l’arrivée de la petite dernière, nous prenons tranquillement notre vitesse de croisière. Le tout ne se fait pas sans heurts et ce congé de maternité – qui est totalement différent du premier sur tous les plans – m’a confronté à différentes facettes de moi-même et m’a forcé à faire une importante introspection qui est toujours en cours.

L’une des choses qui m’est rapidement apparue comme évidente, c’est que l’envie d’écrire me démangeait le bout des doigts et que mon besoin de communiquer et de partager mes prises de conscience, mes états d’âmes et mes constats sur la maternité, la vie de famille et notre société devait être comblé.

L’envie de partir un nouveau blogue m’a traversé l’esprit, mais ma passion pour la cuisine est toujours bien présente et ça aussi, j’avais envie de la partager. Après réflexion, je me suis dit que la cuisine, c’est le point central de la maison, le point d’ancrage de la famille. En effet, c’est là qu’on cuisine et qu’on mange, certes, mais c’est aussi là qu’on joue, dessine et bricole… qu’on danse avec la musique à tue-tête après le souper, qu’on se dispute, qu’on se réconcilie, qu’on pleure, qu’on rit, qu’on se fait des câlins, qu’on becque bobo, qu’on plie du linge, qu’on organise le quotidien… qu’on reçoit les gens qu’on aime, qu’on refait le monde, qu’on travaille, qu’on planifie l’avenir.. Bref, c’est là qu’on est en vie!

J’en suis venue à la conclusion que mon blogue existant pouvait reprendre du service. Lorsque j’ai créé Karine dans sa cuisine il y a un peu plus de 5 ans, cette plateforme était à l’image de la jeune professionnelle en communication passionnée par la santé et la cuisine que j’étais. Eh bien aujourd’hui, je vous souhaite la bienvenue sur Karine dans sa cuisine… version maman, un blogue qui traitera désormais de la vie de maman sous toute ses formes et qui sera 100 % à l’image de la maman/amoureuse/femme/amie/passionnée de cuisine que je suis aujourd’hui.

Au plaisir de vous inspirer, dans votre tête comme dans votre assiette :)

Karine

 

Poster un commentaire

Classé dans Vie de maman

Salade verte à la grenade, au tofu croustillant et au fromage Halloumi

Il y a un bon moment que je n’ai pas partagé ce qu’il se passe dans ma cuisine avec vous… Disons simplement que la vie va trop vite pour moi présentement! Mais bon, me revoilà!

Aujourd’hui, je vous offre une recette tout droit sortie de l’imaginaire de mon chum (avec un petit coup de main du miens!). Il s’agit d’une salade qui met en vedette la saveur sucrée de la pomme grenade (particulièrement de saison ces temps-ci) et du goût délicieux du fromage halloumi. À celà, on ajoute du tofu croustillant et on obtient une salade très goûteuse et bien colorée! Voici la recette.
Salade verte à la grenade, au tofu croustillant et au fromage Halloumi
Pour 4 personnes

Ingrédients
– 8 tasses de laitue verte mélangée (mesclun, épinard, mâche, etc.)
– 1 oignon rouge tranché finement
– 1 poivron rouge tranché finement
– 1 pomme grenade parée dont on a conservé les baies seulement
– 1 morceau de fromage Halloumi coupé en dés et grillé.

Tofu croustillant
– 1 cube de tofu émietté grossièrement
– 1 tasse de chapelure de type Panko
– 1 oeuf
– Épices au goût pour aromatiser le tofu (coriandre moulue, basilic, ail, etc.).

Vinaigrette
– 1/4 tasse de jus de grenade
– 1/8 de tasse d’huile d’olive
– 1/8 de tasse de vinaigre balsamique
– 1 cuillerée à soupe de miel
– 1 cuillerée à soupe de jus de lime
– 1 cuillerée à soupe de moutarde de dijon

Étapes
Tofu
1. Dans un bol, mélanger le tofu et les oeufs.
2. Ajouter la farine Panko et mélanger jusqu’à ce qu’elle ait bien recouvert le tofu
3. Faire dorer dans un poêlon jusqu’à ce que le tofu soit bien croustillant.

Vinaigrette
1. Mélanger tous les ingrédients dans un bol et fouetter avec le pied mélangeur.

Salade
1. Répartir tous les ingrédients de façon uniforme dans 4 assiettes
2. Répartir la vinaigrette de façon uniforme dans les 4 assiettes
3. Répartir le tofu de façon uniforme dans les 4 assiettes.
4. Servir !

Avec ses belles couleurs vives qui rappellent le temps des fêtes, cette salade est sans contredits un plat à mettre à votre menu pour vous mettre dans l’ambiance! Bon appétit!

 

Poster un commentaire

Classé dans Salades, Tofu, Végétarien

Muffins à la citrouille

L’Halloween étant désormais chose du passé, je devais me débarrasser de 3 citrouilles aujourd’hui. Mais pas question de les jeter! J’ai donc décidé de les couper en morceaux (la peau enlevée) et de les faire bouillir pour en faire une purée. Je l’ai ensuite congelée et elle pourra être utilisée cet hiver pour faire des muffins, des pains ou des tartes.

J’en ai toutefois gardé une portion pour cuisiner des muffins à la citrouille cet après-midi! Voici ma recette:

Muffins à la citrouille
12 muffins

Ingrédients

– 1 1/2 tasse de farine
– 1/2 tasse de flocons d’avoine
– 1 cuillerée à soupe de bicarbonate de soupe
– 1 cuillerée à soupe de poudre à pâte
– 1cuillerée à soupe de cannelle moulue
– 1 cuillerée à thé de gingembre moulu
– 1 cuillerée à thé de muscade moulue
– 1/4 de tasse de cassonade
– 1 tasse de lait de soya
– 2 oeufs
– 3 cuillerées à soupe de mélasse
– 1/4 de tasse d’huile de canola
– 1 tasse de purée de citrouille
Étapes
1. Préchauffer le four à 375
2. Dans un bol, mélanger la farine, les flocons d’avoine, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude, la cassonade et les épices.
3. Dans un autre bol, mélanger le lait, les oeufs, l’huile de canola, la mélasse et la purée de citrouille.
4. Mélanger les ingrédients secs avec les ingrédients mouillés.
5. Verser le mélange dans des moules à muffins.
6. Cuire au four pendant 35 minutes.

Pas trop sucrés, légèrement épicés et moelleux, ces muffins accompagneront à merveille votre café au lait du matin ou votre tisane de fin de soirée! Vive l’automne et toutes ses saveurs!

 

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Muffins aux pommes, à l’érable et aux épices // Carrés aux dattes

Demain, c’est l’Halloween et pour l’occasion, au bureau, on organise un dîner « pot-luck » où chacun amène quelque chose à partager. J’ai donc décidé de cuisiner des petites douceurs: des muffins aux pommes, à l’érable et aux épices et des carrés aux dattes… des valeurs sûres, goûteuses et réconfortantes qui feront plaisir à mes collègues que j’aime beaucoup!

Muffins aux pommes, à l’érable et aux épices
12 muffins

Ingrédients

– 1 1/2 tasse de flocons d’avoine à cuisson rapide
– 2 tasses de farine tout usage non blanchie
– 1 cuillerée à soupe de poudre à pâte
– 1 cuillerée à soupe de bicarbonate de soude
– 1 cuillerée à soupe de cannelle moulue
– 1 cuillerée à thé de muscade moulue
– 1 pincée de gingembre moulu
– 1/4 de tasse de sucre
– 1 tasse lait de soya
– 1/2 tasse de sirop d’érable
– 2 oeufs
– 1/4 de tasse d’huile de canola
– 4 pommes pelées et coupées en petits dés

Étapes
1. Préchauffer le four à 375.
2. Dans un bol, mélanger tous les ingrédients secs ensemble.
3. Dans un autre bol, mélanger tous les ingrédients liquides ensemble (sauf les pommes).
4. Incorporer doucement les ingrédients liquides dans les ingrédients secs en mélangeant constamment.
5. Ajouter les pommes et continuer à mélanger jusqu’à l’obtention d’une texture uniforme.
6. Verser le mélange dans 12 moules à muffins.
7. Si désiré, parsemer quelques flocon d’avoine sur le dessus pour la décoration.
8. Faire cuire au four pendant 30-35 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre en resorte propre.

Ces muffins peuvent se manger au déjeuner, en collation ou au dessert. Les épices qu’ils contiennent apportent un petit quelque chose de réconfortant alors que les pommes et l’érable ajoutent du moelleux. Bref, ce sont les muffins par excellence pour l’automne!

Carrés aux dattes
15 à 20 carrés

Ingrédients

– 2 tasses de dattes hachées
– 1 tasse d’eau
– 1/4 de tasse cassonade
– 2 tasses de flocon d’avoine à cuisson rapide
– 1 tasse de farine tout usage non-blanchie
– 1/2 tasse de cassonade
– 1/4 de tasse d’huile de canola

Étapes
1. Préchauffer le four à 400.
2. Dans une casserole, porter à ébullition les dattes, la cassonade et l’eau. Laisser mijoter jusqu’à l’obtention de la texture d’une compote. Réserver.
3. Dans un bol, mélanger la farine, les flocons d’avoine, la cassonade et l’huile de canola.
4. Dans un plat carré allant au four préalablement enduit d’huile de canola, verser la moitié du mélange de farine-avoine-cassonade.
5. Ajouter le mélange de dattes.
6. Terminer le montage avec le reste du mélange farine-avoine-cassonade.
7. Faire cuire au four une vingtaine de minutes.

Qui n’aime pas les carrés aux dattes? Cette petite gâterie est délicieuse et ma version « allégée » fait en sorte qu’on peut en manger sans trop de culpabilité!

 

Poster un commentaire

Classé dans Déjeuners, Desserts, Végétarien

Quiche aux légumes et au gruyère

Si vous êtes comme moi, lorsque vous arrivez du boulot tard le soir, vous n’avez qu’une envie: manger, relaxer et vous coucher! Pour arriver à faire ça, ça prend un repas facile à préparer. Mais qui dit facile dit souvent préfabriqués, pleins de sel, de gras et d’ingrédients dont on n’arrive pas à prononcer le nom! Ma solution pour ces soirées pressées? Des repas maison cuisinés en grosse quantité le week-end qui attendent patiemment au congélateur qu’on les réchauffe et qu’on les accompagne d’aliments frais comme une salade ou des légumes. Par exemple, le week-end dernier, j’ai cuisiné 2 belles quiches et c’est l’une d’entre elles qui a su satisfaire mon appétit avec une salade grecque ce soir. Voici la recette:

 

Quiche aux légumes et au gruyère
2 quiches

 


Ingrédients
– 8 oeufs
– 1 tasse de lait
– 1/2 courgette coupée en petits dés
– 1 poivron rouge coupé en petit dés
– 1/2 barquette de champignons coupés en dés
– 1 oignon rouge coupé en dés
– 15 feuilles de basilic ciselé
– Sel et poivre
– 1/2 tasse de fromage gruyère fraîchement râpé
– 2 fond de tarte*

Étapes
1. Préchauffer le four à 350.
2. Dans un bol, mélanger les oeufs et le lait et bien mélanger à l’aide d’un fouet
3. Ajouter les légumes, le basilic, le sel et le poivre ainsi que la moitié du fromage gruyère
4. Répartir le mélange uniformément dans les 2 fonds de tartes.
5. Saupoudrer les quiche du reste du fromage.
6. Cuire au four pendant environ 45-50 minutes ou jusqu’à ce que les oeufs soient bien cuits au centre.

Lorsque les quiche sont prêtes, laissez-les refroidir à l’air ambiant puis rangez-les dans des sacs Ziploc pour congélation en retirant le plus d’air possible à l’aide d’une paille puis rangez-les au congélateur. Lorsque vous êtes prêts à manger une quiche, faites-la cuire au four environ 30 minutes à 400. Pendant la cuisson, profitez-en pour concocter une salade qui accompagnera à merveille votre repas! Avouez que c’est bien plus agréable qu’un TV Dinner ou des pizza pochettes? ;)

 

* Pour cette fois-ci, je utilisé une pâte du commerce, ce qui, je l’avoue, n’est pas l’idéal mais c’est ce que j’avais sous la main. Pour une bonne recette de pâte à tarte, je vous invite à consulter le site Ricardo Cuisine

Poster un commentaire

Classé dans Oeufs, Plats principaux, Végétarien